Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Affaire Breizh Mobile : défaite sur le front de l’emploi pour le Conseil régional de la Bretagne administrative
La prochaine installation, en Mayenne, d’un service client commun à Breizh Mobile et Virgin Mobile n’a pu manquer d’interpeller Vigie-Breizh. Ce sont 300 emplois nouveaux qui échappent ainsi à la Bretagne. Nous avons tout d’abord interrogé Breizh Mobile pour savoir ce qu’il y avait de Breizh dans Breizh Mobile. Visiblement rien
Erwan David pour Vigie-Breizh le 11/04/06 9:54

La prochaine installation, en Mayenne, d’un service client commun à Breizh Mobile et Virgin Mobile n’a pu manquer d’interpeller Vigie-Breizh. Ce sont 300 emplois nouveaux qui échappent ainsi à la Bretagne.

Nous avons tout d’abord interrogé Breizh Mobile dont le siège est à Suresnes -92- (et filiale de The Phone House) pour savoir ce qu’il y avait de Breizh dans Breizh Mobile. Visiblement rien ! Et nous ne pouvons que nous interroger sur la duplicité d’un marketing trompeur pour un consommateur soucieux d’une démarche du type nos « emplettes sont nos emplois » ou tout simplement attaché à l’image et aux valeurs portées par la Bretagne.

Une question se pose : peut-on utiliser – sans contrepartie – l’image de la Bretagne ? Peut-on utiliser cette image portée essentiellement par des bénévoles, des artistes et des acteurs économiques engagés – contre un État réactionnaire - sans que les choix marketing soient soutenus par une réalité économique ?

Mais au moins, monsieur Roux de Bézieux, PDG de Breizh Mobile et administrateur de The Phone House, a eu le mérite de nous répondre. Tel n’a pas été le cas du Conseil régional de la Bretagne administrative que nous avons interrogé pour connaître les démarches entreprises dans le but d’accueillir ces entreprises sur le territoire breton. Nous avons en particulier interrogé monsieur Labbey (PS), responsable du développement économique, et M. Guyonvac’h (UDB-Gauche alternative), responsable des relations internationales (s’agissant de sociétés a capitaux britanniques) par ailleurs tous deux vice-présidents.

Notre courriel resté lettre morte nous amène à penser que ces élus se désintéressent – une fois élus – de l’emploi et de la création d’activités et que plus subsidiairement, ils sont peu attachés aux démarches citoyennes comme la nôtre. Pourtant les collectivités territoriales n’ayant aucune compétence en matière macro-économique, c’est bien sur le terrain de l’entreprise et de l’emploi que nous sommes en droit d’attendre un véritable engagement et une forte mobilisation.

Vigie-Breizh rappelle donc à ces élus qu’un mandat électif n’est pas le temps de repos entre deux élections et que ce dossier peut encore être gagné à condition de se retrousser les manches.

Pour Vigie-Breizh Erwan David

Cet article a fait l'objet de 1130 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons