Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Á Monsieur le Président de la République,
ous allez convoquer le Congrès à Versailles afin de modifier la Constitution, A cette occasion, nous reprenons notre requête déjà maintes fois adressée au sujet de l’aticle 2 de la constitution et sa modification pour une reconnaissance des langues et cultures de France. La France a signé à Budapest le 7 mai 1999, la charte européennes des langues minorisées mais ne l’a pas ratifiée au motif de cet article 2 et cela malgré des déclarations plus que favorables de votre part à l’égard des peuples minoritaires.
pour Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme le 12/02/07 18:46

Révision de la Constitution Française Copie : Aux pts / députés et sénateurs Au Premier Ministre Aux candidats à l’élection présidentielle.

Monsieur le Président de la République,

Vous allez convoquer le Congrès à Versailles afin de modifier la Constitution,

A cette occasion, nous reprenons notre requête déjà maintes fois adressée au sujet de l’aticle 2 de la constitution et sa modification pour une reconnaissance des langues et cultures de France. La France a signé à Budapest le 7 mai 1999, la charte européennes des langues minorisées mais ne l’a pas ratifiée au motif de cet article 2 et cela malgré des déclarations plus que favorables de votre part à l’égard des peuples minoritaires. – discours de Johanesbourg Est-ce à strict usage international ?

Ces dernières années, vous avez réuni les parlementaires plusieurs fois pour des révisions constitutionnelles mais sans jamais mettre à l'ordre du jour la modification de cet article butoir, non-conforme à l’esprit européen. Cette charte n'est donc toujours pas ratifiée, mettant la France à l'arrière-banc de l'Europe en matière de respect du droit citoyen de ses peuples. Cependant, dans le même temps et en parfaite contradiction avec ses pratiques internes, elle exige avec insistance droits et protection pour leurs minorités de la part des nouveaux pays entrant dans l'Union Européenne.

Or, tant le Parlement Européen que le Conseil de l'Union Européenne, que l'OCDE, que L'UNESCO, que l'ONU - la liste est loin d'être limitative - dont la France est membre fondateur, la rappellent régulièrement à l'ordre et au respect de ses engagements. En vain jusqu’à présent.

Pourtant, cette inscription à l’ordre du jour du prochain congrès marquerait profondément votre passage dans l’histoire des peuples de ce pays. L'histoire avance et la France a besoin de réformes.

A greiz kalon ganeoc'h evit an dra-se. De tout coeur avec vous pour cela. Pour le collectif, la présidente,

Angèle Jacq

logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir tous les articles de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons