-- Environnement --

7 Arrêtés Préfectoral de Protection de Biotope tout frais pour les Chauves-souris en Loire-Atlantique

Communiqué de presse de Groupe Mammalogique Breton (porte parole Josselin Boireau) publié le 15/03/13 11:53

7 Arrêtés Préfectoral de Protection de Biotope tout frais pour les Chauves-souris en Loire-Atlantique
Colonie de mise-bas de Murins à oreilles échancrées à Orvault (illustration : N. Chenaval)
7 Arrêtés Préfectoral de Protection de Biotope tout frais pour les Chauves-souris en Loire-Atlantique
Grand rhinolophe en vol

Depuis trois années maintenant, dans le cadre du Plan Régional d'Action Chauves-souris Pays de la Loire, le Groupe Mammalogique Breton a travaillé à la mise en protection par Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) de sept colonies de mise-bas de chauves-souris en Loire Atlantique. Ces actions ont été menées de concert avec plusieurs autres structures naturalistes locales telles que le Groupe Naturaliste de Loire-Atlantique (GNLA), le COnservatoire REgional des rives de la Loire et ses Affluents (CORELA), l'Entente pour le Développement de l'Erdre Navigable et Naturelle (EDENN).

Fragiles et menacées, certaines de ces colonies de mise bas ont connu des déclins importants ces 20 dernières années. Par exemple, la colonie de Jans est passée de 150 individus dans les années 1990 à 50 en 2012. Certaines autres colonies n'ont été découvertes que récemment et il n'est pas encore possible de savoir si celles-ci sont en déclin, stables ou en augmentation.

Suite à un long travail de sensibilisation et de communication avec le Maire et les élus des sept Conseils Municipaux (une présentation du projet d'Arrêté a été réalisée dans chacun des Conseils Municipaux savoir Casson, Cordemais, Jans, Sion-les-Mines, Ancenis, Orvault, Le Cellier), toutes les communes concernées ont donné un avis positif de classement de leur édifice. Le Préfet de Loire-Atlantique a signé 6 des 7 Arrêtés prévus juste avant Noël 2012 ! Le septième a été signé le 25 Janvier 2013. Au total, 6 des 7 arrêtés concernent des colonies de mise-bas de Grands murins dans des combles d'église et le septième concerne une colonie de mise-bas de Murins à oreilles échancrées dans un château appartenant à la commune.

Fort de cette première réussite, deux nouvelles colonies de Grands murins découvertes l'été 2012 passé font également l'objet d'un projet de protection similaire. Ces arrêtés sur les gîtes de mise-bas, tous concernant des combles d'édifices publics, permettront une meilleure prise en compte réglementaire des chauves-souris lors de futurs travaux à envisager (respect d'un calendrier, type de traitement des charpentes, maintien des ouvertures utilisées par les chauves-souris…). Ces APPB vont donc permettre de maintenir la quiétude du lieu aux moments sensibles pour les colonies de mise-bas tout en conservant l'intégrité physique du site.

Contact :

thomas.le-campion [at] gmb.asso.fr

nicolas.chenaval [at] gmb.asso.fr

Voir aussi :

mailbox imprimer
le groupe mammalogique breton est une association d'étude et de protection des mammifères sauvages et de leurs habitats.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.