Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
500 personnes dans la rue pour défendre le service public
Les rues de Carhaix ont été animées ce samedi après midi : près de 500 personnes se sont réunies et ont défilé dans les rues de la ville pour la défense des services publics en zone rurale. Il était notamment question des services hospitaliers, mais aussi de la poste
pour ABP le 11/06/06 17:48

Les rues de Carhaix ont été animées ce samedi après midi : près de 500 personnes se sont réunies et ont défilé dans les rues de la ville pour la défense des services publics en zone rurale. Il était notamment question des services hospitaliers, mais aussi de la poste ou de l'éducation. Les zones rurales, et notamment le centre Bretagne, se sentent de plus en plus abandonnées par les services de l'état, principalement en matière de santé. La disparition des services de maternités ou d'urgence dans les petits hôpitaux locaux font monter les craintes des populations. [photo2]

Mais ce sont aussi les diminutions d'effectifs dans les services publics et les fermetures de bureaux locaux qui posent des problèmes aux habitants de ces communes. On pense notamment aux difficultés pour les personnes agées de se déplacer d'une commune à l'autre pour leurs démarches administratives.

A noter la présence dans le cortège d'Olivier Besancenot de la LCR[photo3], présent dans la ville à l'occasion de la "fête du bruit et de l'odeur" qui réunissait les sympathisans de la LCR.

JPT / ABP

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons