Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Maquette de la pile sur le site de Crea technologie.com
Maquette de la pile sur le site de Crea technologie.com
- Communiqué de presse -
22 lycées publics de la région Bretagne seront équipés en piles à combustible hydrogène à la rentrée 2011-2012
Depuis maintenant 2 ans, ERH2-Bretagne et son président Bruno Mansuy sensibilisent différents lycées de la Région Bretagne aux technologies de l'hydrogène et des piles à combustible.
Bruno Mansuy pour EHR2-Bretagne le 9/07/11 10:06

Depuis maintenant 2 ans, ERH2-Bretagne et son président Bruno Mansuy sensibilisent différents lycées de la région Bretagne aux technologies de l'hydrogène et des piles à combustible.

Un groupe de travail avec 3 lycées techniques publics (Saint-Malo, Lannion et Brest) a été créé en 2009 autour d'un projet de plateforme technologique de stockage de l'énergie renouvelable avec les technologies hydrogène et piles à combustible. Les lycées techniques de Lorient et de Rennes sont venus rejoindre ce groupe en 2010 et l'inspection académique a été informée et sensibilisée aux technologies de l'hydrogène et des piles à combustible.

Après l'intégration en 2010 - 2011 des piles à combustible dans les nouveaux programmes 2011-2012 du bac (STI2D * notamment), le rectorat de l'académie de Rennes et les inspecteurs académiques, en concertation avec les chefs des travaux des lycées publics bretons ont décidé d'équiper les 22 lycées publics (généraux et techniques) de la région Bretagne avec les technologies de l'hydrogène et des piles à combustibles.

Le matériel choisi concerne une maquette au 1/10e d'une voiture électrique radiocommandée Tamiya TT01 dont la source d'énergie est hybride : batteries NiMH et pile à combustible (30 W). La maquette comprend une unité de production d'hydrogène propre par électrolyse de l'eau, un stockage de l'hydrogène dans un solide sous forme d'hydrure et une station de ravitaillement en hydrogène et la voiture (voir la maquette : (voir le site) ).

Les points forts étudiés concernent l'intérêt des piles à combustible comparées aux batteries :

1) Autonomie multipliée par 5 du véhicule qui passe potentiellement de 90 km à 500 km

2) Recharge ultrarapide en 3 minutes comparée à plusieurs heures pour la batterie.

La région Bretagne s'engage donc concrètement dans la formation sur l'hydrogène et les piles à combustibles avec un projet d'envergure plutôt tourné vers les applications véhicules des piles à combustible, ce qui est en parfaite adéquation avec la politique européenne des transports dans ce domaine qui vient de permettre le regroupement de la filière industrielle véhicules électriques avec la filière hydrogène et piles à combustible.

De plus, au niveau national, l'intégration de la filière hydrogène et piles à combustible dans les filière d'excellences éligibles au grand emprunt fait la preuve de l'intérêt de ces technologies pour réduire la dépendance aux produits pétroliers et réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment dans les transports.

Une filière industrielle hydrogène et piles à combustible en Bretagne serait une opportunité pour le développement économique de la région. Le déploiement des énergies renouvelables et marines aux côtés d'un système de stockage de masse hydrogène et piles à combustible qui permettrait de palier à l’intermittence des énergies renouvelable, serait renforcé à travers une filière technologique à la pointe de l'innovation. La production d'hydrogène à partir d'énergie renouvelable permettrait, en outre, le ravitaillement de véhicules électriques à pile à combustible, prévu à la commercialisation dès 2015 par les constructeurs automobiles Hyundai, Mercedes, Honda et Général Motors.

Une filière industrielle hydrogène et piles à combustible en Bretagne serait une opportunité pour le développement économique de la région. Le déploiement des énergies renouvelables et marines aux côtés d'un système de stockage de masse : hydrogène et piles à combustible qui permettrait de palier l'intermittences des énergies renouvelables, serait renforcé à travers une filière technologique à la pointe de l'innovation. La production d'hydrogène à partir d'énergie renouvelable permettrait, en outre, le ravitaillement de véhicules électriques à pile à combustible, prévu à la commercialisation dès 2015 par les constructeurs automobiles Hyundai, Mercedes, Honda et Général Motors.


Bruno Mansuy pour ERH2-Bretagne

(voir le site) de EHR2_-Bretagne

* Points fort du bac STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable): Enseignements technologiques transversaux et spécifiques aux 4 spécialités du bac (architecture et construction ; énergies et environnement ; innovation technologique et éco-conception ; systèmes d'information et numérique), un enseignement technologique en langue vivante 1, maths, physique-chimie, langues vivantes 1 et 2. Objectif : être mieux préparé aux études supérieures.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons