Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
101 citoyens supplémentaires demandent l'ouverture des classes bilingues à Bulat Pestivien et Languidic
Le site ouiaubreton.com a collecté 101 nouvelles signatures de soutien aux écoles de Bulat-Pestivien et de Languidic. Elles ont été adressés par mail à leurs destinataires.
pour Oui au breton le 10/10/06 21:06

Le site ouiaubreton.com a collecté 101 nouvelles signatures de soutien aux écoles de Bulat-Pestivien et de Languidic. Elles ont été adressés par mail à leurs destinataires. Voici la copie du message envoyé.

Monsieur le Ministre, Monsieur le Président, Madame, Monsieur,

Vous trouverez à suivre la liste des 101 nouveaux pétitionnaires enregistrés aujourd'hui sur le site Ouiaubreton.com. Ceux-ci font suite aux 171 signataires dont les noms et les messages vous ont été transmis hier.

Ainsi, ce soir, 272 personnes vous demandent d'intervenir pour que les enfants de Bulat-Pestivien et de Languidic puissent bénéficier d'un enseignement bilingue breton-français dans l'école où ils sont inscrits.

Vous pouvez consulter la liste de l'ensemble des signataires de cette pétition à l'adresse internet suivante :

(voir le site)

Les réponses apportées par les élus à nos messages sont publiées à l'adresse suivante :

(voir le site)

Les vôtres y seront publiés dès réception par le site ouiaubreton.com.

Dans l'attente de votre intervention,

Recevez, Monsieur le Ministre, Monsieur le Président, Madame, Monsieur, l'assurance de nos meilleurs sentiments.

Le webmestre du site ouiaubreton.com

Liste des 101 nouveaux signataires :

Cochard Marc : Bec'h de'hi !

Elaine Lemerle : Simple citoyenne...

Dona et Phil

Luc Leclerc : Je suis favorable à l'enseignement du breton à l'école chaque fois que des parents le souhaitent. Ce doit être une des missions du service public de l'éducation qui ne doit souffrir aucune limitation. La France nous doit bien ça.

Joce sicard-cras

Pierre Alain Lozach

Arthur Rannou

Patrice D'Hervé : Ce que vous demandez n'est que justice, justice et égalité !

julien

Philippe COUSIN

Annaïg Le Hénaff - Cousin

Philip Hosking : Breizh ha Kernow bys vyken! The Cornish support you!

Michel HADO Gwennan Cheval

Padrig L'HEREEC : Il faut savoir que la France, pays à l'initiative de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, n'applique jamais à elle-même ses propres décisions et considère toujours qu'il n'y a pas, en France, d'autres langues que le français!! Seul, la lutte la plus unie et la plus déterminée arriveront à rompre cette chaine d'injustice.

Jañ-Mai PRIOL

Bernard LE MAO

jean-christophe : Mes enfants sont en classe bilingue et tous les avantages du bilinguisme se font ressentir Courage, vous n'êtes plus loin du but herve masson skol vamm publik Merville : Kalon vat. Strollad ar skol.

Per ha Nora

John BISHOP

P. Lagardère : Pour la reconnaissance des langues minoritaires de France par la France

Paul LORET : Pour le droit à la différence

cécile : kalon vat d'an holl

jean-luc : Ya d'ar Brezhoneg !

Agatha Pears

Timothy Mordaunt

Denez Tallec

Hugo Sanchez

Gwen, Erwan

Guy Hamon

Le Doujet Yannig : Dalc'het mat Marie-Helene.

Claudio Moreno

Claudine Le Bonhomme : Nag ur vezh Feliz ! yann doucen Izan Belz

Guy LE CORRE : Ar pezh a dremen e Bulad hag e Langedig a zo ur vezh ! dalc'hit mat !

Martini Joël

W. Spencer

Magali ha Per

mariette

Assollant jean-Claude : des mesures similaires au gallois pour le breton? les pouvoirs publics de gauche comme de droite feraient bien de s'en inspirer

Philippe Bataille : Je me sentirai mieux au pays des Droits de l'Homme quand la France reconnaîtra enfin la diversité des langues de ses régions. Salut fraternel d'un bordelais.

JANVIER : Ne renoncez pas. Bravo pour votre action.

Zanré M.O. : Salutations alsaciennes.

Martin de KERMENGUY : La destruction de la langue Bretonne par l’occupant français est toujours hélas d’actualité. 2007 : les présidentielles. Une fois de plus les candidats solliciteront les voix du Peuple Breton en faisant des promesses qu’ils ne tiendront pas. Ne vous méprenez pas : les millions qu’on vous promettra partiront en réalité à la francophonie. Je signe cette pétition sans illusion : seule l’indépendance de la Bretagne pourra sauver la langue bretonne. Vivement un referendum sur la question ! ILS T’ONT VOLÉ TA LANGUE, NE LEUR DONNE PAS TA VOIX !

Erwan : La vraie et seule solution: l'Indépendance de la Bretagne !!!

Sylvain BERHAULT : Vues de Paris, les langues régionales semblent toujours considérées avec la même condescendance a contrario des déclarations solennelles de monsieur CHIRAC à l'internationale. Décidémment, la seule solution semble être la dévolution de l'enseignement des langues régionales aux régions qui les pratiquent. Evit bevañ ar brezhoneg (Pour que vive le breton)

Denis Galvier : Occitans et bretons, une même situation

Ken Gallaher

Leprohon Ronan : Ancien conseiller régional de Bretagne

THOMAS : A Belle Ile aussi il faudrait une classe de breton

Paddy O'Brien

patricia

Peter Kirby

Pascal Le Moal

LE MENN

Brenda Danielsson : Children can be enriched by a bilingual education.

Julia Gordon : Chañs vat ! Good luck !

Micher

PAGE Jacques : Il ne faut pas que les enfants d'aujourdh'ui soient victimes des mêmes privations culturelles que ceux d'hier : écolier sous la troisième et sous la quatrième républiques,la langue de ma mère, ma langue maternelle ( le breton ) m'a été strictement interdite. Cela a été douloureux pour ma maman et frustrant pour moi... popie : Les parents des enfants inscrits à l'école G. Brassens de Languidic exigent la création d'un 1/2 poste breton pour assurer la continuité de la filière bilingue tout en apportant un enseignement de qualité! Divard Ronan : Dalc'hit mat !

Ronan ar Ruz : e brezhoneg da viken

Katalin : Mon coeur est avec vous...

LOAZACH : Pour la survie du Breton. avec les autres langues de nos régions. Pour affirmer la diversite culturelle francaise. Non à l'état monolithique.

Malo

Morvan Tougeron Gilles : Oui au breton pour les cinq départements

Drian BERNIER : A-bouez eo ar brezhoneg evidomp, evit ar vugale, evit hor bro, evit ar bed. Neuze perak stourm a-eneptañ? Ne gomprenan ket. Pep hini ac'hanomp en deus ar gwir da choaz e yezh. Le breton est important pour nous tous, pour les enfants, pour notre pays, et pour le monde, c'est une richesse mondiale! Alors pourquoi nous mettre autant de bâtons dans les roues, quand nous ne faisons que revendiquer un droit. Je ne comprends pas. Nous avons tous le droit de choisir notre langue, quelle qu'elle soit. Isabelle Caziot gwendal Frédérique gwendal Diaz fulub : Je suis profondément déçu qu'une république puisse refuser à des familles le droit le plus élémentaire de choisir la langue d'enseignement de leurs enfants en tergiversant à trouver des enseignants compétents. Sommes nous encore en République? Je salue le courage des parents des filières bretonnes bilingues de Languidic et de Bulat-Pestivien.Dalc'hit mat,Breizh o veva...

Iwan Kadored : ya d'ar brezhoneg !

Fulub Gueguen : Bravo aux parents des filières bretonnes de Languidic et de Bulat-Pestivien.

Pierre-Alex : Kalon vat deoc’h, ret eo derc’hel a-benn ma vefe lakaet ur c’helenner divyezhek e-barzh an div skol-mañ-skol! Ret eo diskouezh da renerien ar Stad pegen kalet eo penn ar Vreizhiz ha pegen mat e ouzomp terriñ penn a-dreñv ar re n'o deus ket unan leun-mik en o raok, resped deoc’h! gilles Kernoa : Oui au breton à l'école publique

Mc Pherson J. : pour soutenir vous. C'est bien

helene Zimmermann

Jacques Costès

Marie Renée Oget : Je ne peux imaginer que le plan de développement de la filière bilingue n'atteigne pas ses objectifs notamment celui de l'enseignement du breton, conformément à la circulaire 2001-167 et la convention additionnelle au CPER. Je communique sur ce point mon sentiment à l'Inspection académique des Côtes-d'Armor et demande que dans ce département, une politique volontariste soit développée et menée en concertation avec élus locaux, parents d'élèves. Marie-Renée Oget - Députée

Katell Leon (Naoned)

Juan Pages : Soutien toulousain

Jany

olivier lemoine : Défendre le breton en Bretagne, défendre les langues minoritaires de france, cela n'empêche en rien de défendre le français comme langue commune en france et de soutenir la francophonie dans le reste du monde. Je suis attaché à la langue de Voltaire. Cela ne m'empêche pas de soutenir les bretons, et toutes les autres minorités de france et de l'étranger dans la défense de leur langue et leur patrimoine. Il serait bon que l'intelligence monte (enfin !) à l'esprit de nos dirigeants d'un autre âge...

Pedro : La Catalogne vous soutient jakez : Battons nous pour maintenir la langue bretonne Katel : Vous allez gagner. on vous soutient

ROUDAUT Yves : Oui au Breton, de tout coeur avec vous

Yves Jardin

erwann : me a gomz brezhoneg er skol publik

Patrice et Gaelle : Et nous, les parents d'Erwann, nous invitons tous les parents à inscrire leurs enfants en classe bilingue francais breton

Jehanno

Tangi Louarn Leclercq Eliane : Je demande l'application de la circulaire 2001-167 de l'Education Nationale qui régit la création des classes bilingues.

Tricio Dupuy : On vous soutient. Votre combat est le même que le nôtre. Cordialement

Cette liste a été adressée par mail ce mardi 10 octobre 2006 àaux personnes suivantes

Elus du Conseil Régional de Bretagne

Jean-Yves Le Drian, Président Elus du Groupe Socialiste et apparentés Elus du Groupe Communiste, Elus du Groupe Les Verts, Elus du Groupe UDB-Gauche alternative Elus du Groupe UMP Elus du Groupe UDF

Députés Danielle Bousquet, 1ère circonscription des Côtes d’Armor Jean Gaubert, 2e circonscription des Côtes d’Armor Marc Le Fur, 3e circonscription des Côtes d’Armor Alain Gouriou, 5e circonscription des Côtes d’Armor Marcelle Ramonet, 1ère circonscription du Finistère Patricia Adam, 2e circonscription du Finistère Marguerite Lamour, 3e circonscription du Finistère Marylise Lebranchu, 4e circonscription du Finistère Jacques Le Guen, 5e circonscription du Finistère Christian Ménard, 6e circonscription du Finistère Hélène Tanguy, 7e circonscription du Finistère Gilbert Le Bris, 8e circonscription du Finistère Jean-Michel Boucheron, 1ère circonscription d’Ille et Vilaine Philippe Tourtelier, 2e circonscription d’Ille et Vilaine Philippe Rouault, 3e circonscription d’Ille et Vilaine Alain Madelin, 4e circonscription d’Ille et Vilaine Pierre Méhaignerie, 5e circonscription d’Ille et Vilaine Daniel Prévost, 6e circonscription d’Ille et Vilaine René Couarnau, 7e circonscription d’Ille et Vilaine Jean-Pierre Le Ridant, 1ère circonscription de Loire-Atlantique Marie-Françoise Clergeau, 2e circonscription de Loire-Atlantique Jean-Marc Ayrault, 3e circonscription de Loire-Atlantique Jacques Floch, 4e circonscription de Loire-Atlantique Edouard Landrain, 5e circonscription de Loire-Atlantique Michel Hunault, 6e circonscription de Loire-Atlantique Christophe Priou, 7e circonscription de Loire-Atlantique Claude Evin, 8e circonscription de Loire-Atlantique Pierre Hériaud, 9e circonscription de Loire-Atlantique Serge Poignant, 10e circonscription de Loire-Atlantique Josyane Boyce, 1ère circonscription du Morbihan Aimé Kerguéris, 2e circonscription du Morbihan Alain Prie, 3e circonscription du Morbihan Loïc Bouvard, 4e circonscription du Morbihan

Cet article a fait l'objet de 1035 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons