Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Rave party: Adsav soutient les habitants de St-Potan
Après Frossay le week-end dernier, c'est St-Potan qui a finalement été réquisitionné par l'Etat français pour abriter une nouvelle « rave party ». Jusqu'au dernier moment cette décision a été
pour Adsav!, Strollad pobl vreizh le 3/10/08 11:43

Après Frossay le week-end dernier, c'est St-Potan qui a finalement été réquisitionné par l'Etat français pour abriter une nouvelle « rave party ». Jusqu'au dernier moment cette décision a été tenue secrète. Seconde d'une série de quatre, la manifestation commencera dès ce soir. La nouvelle n'est tombée qu'hier, mettant ainsi la population devant le fait accompli. Les habitants de St Potan auront donc moins de 24heures pour se faire à l'idée d'un déferlement de milliers de « teufeurs » dans leur commune. Pour Adsav, le parti du peuple breton, cette décision souligne une fois de plus le caractère totalement arbitraire des méthodes employées par l'Etat français en Bretagne. Nous rappelons également que, contrairement aux insinuations des élus de partis français, qui fuient leurs responsabilités, ces manifestations ne sont pas une « fatalité ». Les rave parties ne sont pas des rassemblements anodins assortis de musique. Il s'agit de regroupements de milliers de personnes qui dansent sur des musiques répétitives du soir au petit matin pendant plusieurs jours. Les participants s'adonnent souvent à une consommation massive de stupéfiants tant pour atteindre des états de demi-conscience que pour tenir le choc. Ces manifestations alimentent les trafics en tout genre, et ont déjà entraîné plusieurs drames humains. De plus, piétinements et déjections ont pour conséquence une dégradation durable de l'environnement. Le journal Le Télégramme a reproduit les propos de la Conseillère générale du secteur, la socialiste Marie-Reine Tillon, qui suggère : « Il faut que la population apprenne à connaître les jeunes participant à ce type de manifestation ». Adsav, le parti du peuple breton pose la question : Mme Tillon compte-telle donner l'exemple et prendre part à la rave party ? Face à tant d'irresponsabilité, de démagogie éhontée, d'abus de pouvoir et de mépris pour notre peuple le besoin d'un pouvoir politique breton se fait plus que jamais sentir.

Kuzul Meur Adsav Adsav, le Bureau Politique

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons