"Poème" Christian Bobin Le Plâtrier Siffleur

-- Littérature --

Revue de Monde en poésie
Porte-parole: Brigitte Maillard

Publié le 22/05/18 10:30 -- mis à jour le 23/05/18 20:24

J'ai trouvé dans le vagabondage d'une lecture de Ernst Jünger un passage où il relate un séjour en Sardaigne. Il découvre une grotte de berger au bord de l'eau et entre dans cette grotte plus que sommaire. Il y a eu un feu mal éteint, les braises sont encore rougeoyantes. Dans un repli de la pierre, il y a une poignée de sel qui a été prise de la mer toute proche. Et dans un autre creux, une poignée de fèves. Il est devant les débris, les miettes divines d'un repas très frugal. Et il a cette considération que je trouve belle : cette grotte n'est pas dans des temps que nous aurions dépassés à jamais, elle est devant nous. Non pas que nous soyons tous appelés à vivre dans des cavernes. Cette demeure du berger, cette frugalité, cette sorte de radicalité, veille à la nourriture la plus élémentaire, veiller sur le feu, avoir non loin la rumeur de la mer et des étoiles, cette intensité presque muette de la vie où la nécessité et la beauté ne font plus qu'un est quelque chose qui nous manque. Et c'est peut-être ce lien entre la beauté, la simplicité et la frugalité qui va nous ouvrir l'avenir.

45014_1.jpg
Le plâtrier Siffleur Christian Bobin

CHRISTIAN BOBIN - Le Plâtrier Siffleur ed. Poesis 2018 16 pages

(extrait pages 1 et 2.)

SITE ed.POESIS (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer