Voter pour des valeurs plutôt qu'en opposition à des partis
Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014

Publié le 19/03/14 22:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vannes 2014, c'est un programme élaboré par des acteurs de l'agglomération vannetaise, des femmes et hommes engagés à l'année dans les quartiers, les entreprises, les commerces, les associations, les administrations, les services…

Notre programme, paru il y a de cela plusieurs mois, a été largement copié par les autres listes. Tous les sujets que nous avons abordés sont devenus les points phares des enjeux de Vannes.

Cela montre que nous sommes dans le vrai !

Les listes en place étaient presque toutes à l'opposition ou dans la majorité, pourquoi ont-ils attendu les élections pour aborder ces sujets ? Que feront de plus les ex-élus des deux PS, de l'UMP ou encore du très centraliste et anti-Breton Front de Gauche ?

Pour sortir de cette inertie, nous vous invitons à découvrir nos solutions et nos projets vannetais : (voir le site)

Au-delà de l'échelon municipal et intracommunautaire, Vannes 2014 est la liste du Parti Breton, la seule qui aborde un sujet incontournable : celui des dotations aux municipalités. Ces dernières sont à nouveau rognées par l'Etat, il s'agit bien de la réquisition de nos impôts dans des investissements éloignés, contre notre économie et contre nos intérêts. Autrement dit, nous payons la politique ultra-centraliste des partis français. C'est ce système qui génère chômage et exode.

Dans le même ordre d'idée, les injustices et la corruption ambiantes au plus haut niveau de l'Etat ne doivent plus être banalisées.

Vannes 2014 est le choix de l'emploi, d'une société apaisée, de l'honnêteté politique.

Pour Vannes 2014,

Bertrand Deléon.

Bertrand Deleon

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.