Vivre ou mourir : Vannes 2014 a besoin de tous

-- Politique --

Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014
Porte-parole: Bertrand Deleon

Publié le 26/03/14 9:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Quelques chiffres sur Vannes 2014 :

• 400 électrices et électeurs souhaitant clairement que la Bretagne prenne son destin en main ;

• 37 000 circulaires pour notre émancipation dans les boîtes aux lettres ;

• 78 000 bulletins de vote dispersés dans les maisons et bureaux de vote ;

• plusieurs interventions par jour dans les médias : presse écrite, radio, télé, sites internet et réseaux sociaux...

• des milliers de tracts distribués (6000 la dernière semaine) ;

• des affiches invitant à choisir la voix de la Bretagne ;

• un site internet propre à la liste, vu par des milliers de personnes ;

• les grands axes de campagne repris par l'ensemble des partis (plusieurs mois avant toutes les formations, nous avons créé le débat sur des points qui sont tous devenus les questions principales de la campagne des municipales).

Mais Vannes 2014, c'est aussi :

- Un budget 17 fois inférieur à l'un des partis français en lice ;

- Un déficit de 2000 ¤ pour payer les factures des imprimeurs.

Nous avons besoin de vous pour continuer à lutter pour nos droits, nos emplois, améliorer notre quotidien.

Pendant 6 ans, nous repartons sur la même politique. A savoir pour Vannes : vente du foncier aux plus offrants, spéculation immobilière, mort du centre ville, urbanisation désordonnée, privatisation des services municipaux jusqu'à la gestion des logements sociaux, exode des actifs, destruction de l'environnement, l'étouffement des acteurs culturels…

Enfin, ces élus vont discuter dans le vide sur des budgets, des économies à faire, alors même qu'ils sont responsables à travers leur parti de la centralisation des finances. La baisse des dotations aux communes, départements et régions, ce sont eux ! Cela veut dire, plus d'impôts et moins de retour car ils seront investis ailleurs. Merci les bons Bretons bien travailleurs ! Sachez que ces élections ont validé une fois encore notre financement du projet de « grand Paris ».

Nous n'allons pas baisser les bras et serons systématiquement présents à chaque échéance électorale.

Pour effectuer un don : (voir le site)

66 % déductibles des impôts, un moyen de conserver votre fiscalité en Bretagne.

Trugarez deoc'h holl,

Merci à tous,

Pour Vannes 2014,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 4 commentaires
Ed du
Mardi 18 janvier 2022
A Bertand Deléon,
Je vous en supplie, continuez.
(0) 
Jean-Loup LE CUFF
Mardi 18 janvier 2022
Brav!!! Je souscris...
(0) 
Jacky Flippot
Mardi 18 janvier 2022
Bertrand Deléon , magnifique de courage , d'énergie , d'engagement ,exemplaire , à soutenir !! plutôt que constituer des listes qui divisent les forces bretonnes comme cela c'est produit à Vannes !
je propose de se retrouver à Blain ,au château , un dimanche en mai , pour se ressourcer et se retrouver ,les amis ..
Jacky .
(0) 
Bertrand Deléon
Mardi 18 janvier 2022
Merci Jacky, ce sera avec plaisir.
Un deiz e vo sklaer an amzer.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.