Une indépendance énergétique pour la Bretagne

-- Environnement --

Communiqué de presse de La Bretagne en héritage
Porte-parole: michel LEGUERET

Publié le 10/06/21 20:40 -- mis à jour le 11/06/21 08:28
52735_1.jpg
Le schéma d'une usine houlomotrice

Energies renouvelables

On n’a trouvé rien de moins que des centrales électriques fonctionnant aux énergies fossiles pour compenser la non production de l’éolien quand les pâles sont bras ballant en l’absence de vent : une honteuse aberration.

Il existe pourtant une énergie gratuite et renouvelable tout comme l’énergie hydrolienne ou l’énergie thermique des mers d’ailleurs, il s’agit de l’énergie houlomotrice. Il y a 40 ans que l’IFREMER et le CNEXO en ont étudié la faisabilité et de multiples études ont démontré les avantages de cette énergie gratuite. Depuis l’ouvrage écrit en 1976, les techniques et les matériaux utilisables en milieu marin ont nettement évolué et les expérimentations sont très avancées chez nos amis anglais... et pas chez nous.

C’est un fait, l’isthme breton est en mer, elle est partout. Ses côtes échancrées et multiples reçoivent la pression des vagues. L’ambition d’un projet quinquennal se limitera au plateau continental dans une production d’appoint dans des secteurs choisis et d’ambition limitée de manière à ne pas nuire ni à la vision panoramique et ni et à la gestion halieutique des fonds marins. Ainsi seraient contenues l’extension du parc éolien, la multiplication des centrales thermiques d’appoint à gaz ou à fioul. La disposition adaptée en cercle, en lignes droites ou brisées de ces unités houlomotrices auront sans doute un effet tranquillisateur sur le plan d’eau diminuant d’autant l’agression des vagues sur les côtes.

Ce projet porté par la Région serait confié à l’ IFREMER associé à Naval Group, avec de possibles coopérations extra-nationales.

En fin de mandature, suite au retour d’expérience une éventuelle montée en puissance de cette technologie pourrait être envisagée en concertation avec nos amis pêcheurs.

Sachant que pour la planète, la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas, nous n’échapperons pas à la rééducation et à la révision civique de nos consommations énergétiques.

Il n'y a pas de solution miracle, c'est grâce à un mix énergétique que la Bretagne pourra trouver une pleine et entière autonomie énergétique.

Alain Rousseau

Candidat de La Bretagne en Héritage - Finistère

mailbox imprimer
logo
Un nouveau mouvement politique breton se revendiquant de droite et souverainiste : "L'Alliance Souverainiste Bretonne" est né de la liste La "Bretagne en héritage " liste d'union créée pour l'élection régionale 2021.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.