Les œuvres de Zehra Doğan s'affichent pendant trois semaines aux portes de Morlaix

poster 43 43967_1.png poster

Les œuvres de Zehra Doğan vont animer un espace de débats, de rencontres et d’échanges autour du Kurdistan du 5 au 21 janvier 2018, à Traon Nevez au Dourduff-en-mer (Plouezoc’h).

Organisées par La Minoterie / À Pleine Voix et Kedistan avec l’appui de nombreux autres partenaires, dont les Amitiés kurdes de Bretagne, ces trois semaines permettront d’évoquer la situation complexe des Kurdes au Moyen-Orient. Que ce soit à travers la politique, la musique, la littérature, la peinture, la gastronomie ou le cinéma, cet espace de discussions et d’échanges permettra de saluer le courage de ces hommes et ces femmes qui luttent dans les prisons en Turquie ou contre l’Etat islamique en Syrie.

Et quoi de mieux pour saluer ce courage que d’offrir aux œuvres de Zehra Doğan un espace où elles puissent exister et transmettre leurs messages ? Enfermée dans les geôles turques depuis plus d’un an et demi, Zehra a été condamnée pour avoir voulu, en tant que journaliste, mettre la lumière sur les crimes de l’Etat turc, faire sortir la vérité de l’ombre. Ses œuvres sont une forme de lutte et cette exposition une saisissante illustration de la résistance du peuple kurde.

Ces trois semaines seront également un moment d’échanges et de débats autour de conférences et de tables rondes offrant quelques clefs de compréhension de la situation géopolitique dans les différentes parties du Kurdistan. Et puisque la lutte peut prendre plusieurs formes, la musique, la danse et les lectures s’inviteront pour que l’espoir soit l’élément moteur de la lutte.

Tony Rublon

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 1 multiplié par 0 ?

Publicités et partenariat