LE DESTIN du MANOIR de SQUIVIDAN par Alain Rousseau
Lettre ouverte de Alliance Souverainiste Bretonne

Publié le 14/06/21 6:50 -- mis à jour le 15/06/21 18:08
52759_2.jpg

LE DESTIN du MANOIR de SQUIVIDAN

Nul n’ignore, que le socialisme exige que les moyens de production ne demeurent plus aux mains des particuliers. Dans cette appropriation des biens privés le legs peut parfois s’avérer être un cadeau empoisonné. Il en va ainsi lorsqu’il s’agit de biens culturels car la notion de l’égalité de répartition du Savoir envers tous les membres de la Société pose un vrai dilemme au pouvoir socialiste, fut-il local. On en veut pour preuve –et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres cas-ce qui arrive au petit manoir de SQUIVIDAN en Clohars-Fouesnant qui est propriété du Conseil Départemental du Finistère depuis le décès de Madeleine FIE FIEUX en 1995.Cette artiste peintre -portraitiste formée à l’Académie JULIAN à Paris-parvenait à convaincre le Président du Conseil Général du Finistère d’accepter le legs du manoir ainsi que ses meubles meublants et une collection de quelque mille cinq cents tableaux-huiles, aquarelles et dessins néo-impressionnistes-définissant bien l’âme de la Cornouaille, produits en symbiose avec son professeur et ami Émile SIMON. Parallèlement, elle faisait un don de dix millions de francs à la Fondation des Orphelins d’Auteuil à charge pour celle-ci d’aider, au moyen des intérêts produits, au financement de la structure qui serait créée pour gérer et faire connaître cette collection au public. Le Conseil régional changeait de couleur politique quelques mois plus tard et nul ne se soucia dès lors de faire quoi que ce soit à l’égard de ce legs. Il fallut attendre 2001 et une première intervention d’élus locaux auprès du Président du Conseil Général pour que les choses commencent à bouger. Durant huit ans, l’association créée à la demande expresse du Président du Conseil général en 2002 recevait l’aide de celui-ci et du Musée Départemental Breton, tuteur culturel, par le biais de prêts d’œuvres et organisait une dizaine d’expositions à l’extérieur du manoir en attendant que celui-ci soit aménagé en vue de recevoir du Public. Au printemps 2009, le Musée Breton ouvrait enfin les 90 m² d’exposition du manoir, mais le Conseil général restait sourd à la demande du public et de l’association demandant de préserver la bâtisse et d’agrandir les lieux d’expositions. Aujourd’hui il apparaît que le bâtiment n’est plus hors d’eau du fait d’une toiture non entretenue. Et cela est bien dommage, car les dépenses de fonctionnement de toutes les manifestations qui se sont déroulées depuis 2009 et qui continueraient à l’être ont été et seraient financées à 100% par la Fondation de France et les Orphelins d’Auteuil, conformément aux termes du legs reçu. Les tentatives pour convaincre le propriétaire de continuer à protéger son bien sont vaines dès lors que le pouvoir politique à la tête du département se convainc de procéder à l’inculture généralisée au nom de l’égalité, idéologie mortifère contraire aux vertus républicaines. Comme quoi le perfectionnement de la société socialiste réclamant la consolidation et le développement de la propriété socialiste n’est pas forcément le prémisse du bien être de tous les membres de la société. En d’autres termes, surtout pas de perméabilité entre «les sachants» et «les sans-dents» de peur que les premiers ne perdent leurs privilèges. Or où sont ‘’les interdits’’ dans la représentation des tableaux récupérés ? Ce sont pourtant les trésors du Patrimoine humain, culturel et religieux du Pays Fouesnantais.

C’est ce monde d’avant que les progressistes -pour ne laisser subsister que des humains hors sol-laisseront mourir sur le bas côté de la route menant à la mondialisation. A moins que... ne surgissent aux commandes de notre Bretagne des amoureux au service du bien commun, de notre héritage, fiers de leur Pays et de son identité retrouvée. Doué ha Mem Bro Alain Rousseau Candidat de "La Bretagne en Héritage-Finistère"

michel LEGUERET


mailbox
imprimer
logo
Mouvement breton souverainiste se revendiquant de droite mais ouvert à tous les amoureux de notre région . Nous revendiquons le retour aux frontières historiques et une large autonomie de gestion pour la Bretagne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.