Le 24ème Prix du Roman de la Ville de Carhaix est ouvert
Communiqué de presse de Spered Gouez / L'esprit sauvage

Publié le 17/02/22 17:15 -- mis à jour le 17/02/22 17:15
54468_1.jpg
Logo Ville de Carhaix

Le « Prix du roman de la ville de Carhaix » a été créé en 1999 et récompense chaque année un roman dont l’auteur est breton ou bien réside dans l’un des cinq départements bretons. Ce prix, doté d’une somme de 1 500 euros, est remis dans le cadre du festival du livre.

Le prix 2021 avait été attribué à "Tu ne seras plus mon frère" de Christian Blanchard paru aux éditions Belfond.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

La 24e édition du Prix du Roman de la Ville de Carhaix est ouvert jusqu'au 1er mai.

Ne peuvent participer que les romans publiés à compte d'éditeur entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022.

Les 10 exemplaires sont à envoyer au service communication de la ville, à l'adresse suivante :

Mairie de Carhaix – Service Communication

Place de la Mairie

29270 Carhaix-Plouguer

Le prix sera remis au lauréat lors du festival qui aura lieu les 29 & 30 octobre 2022.

Contact :

Hoel Maleuvre, Levraoueg - Bibliothèque, Ti Kêr Karaez - Ville de Carhaix, 02 98 93 37 34

Liste des précédents lauréats

Règlement du prix à télécharger ici

.

Marie-Josée Christien

Document PDF 54468-prixromanreglement.doc Prix du roman de la Ville de Carhaix 2022. Source : Ville de Carhaix
Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.