La Fédération UDB de Loire-Atlantique dénonce les violences policières commises lors de la fête de la musique à Nantes

-- --

Communiqué de presse de RPS
Porte-parole:

Publié le 27/06/19 19:34 -- mis à jour le 27/06/19 19:34

La Fédération UDB de Loire-Atlantique dénonce les violences policières commises lors de la fête de la musique à Nantes. Les faits qui se sont produits sont graves. L'intervention disproportionnée des forces de l'ordre a fait chuter quatorze personnes dans la Loire et l'une d'elles est toujours portée disparue.

Tirer des grenades désencerclantes, lacrymogènes et matraquer des personnes parce qu'elles font la fête tard dans la nuit n'est pas l'idée que l'on peut se faire d'une intervention des forces de l'ordre républicaines. Agir de la sorte à côté d'un fleuve dont on connait la dangerosité c'est faire peu de cas de la sécurité des personnes, rôle premier des forces de l'ordre.

L'UDB attend de l'enquête que les responsables de cette situation assument toute leur responsabilité, sans impunité aucune.

Arno Mahé

Responsable fédéral Union démocratique bretonne

Ce communiqué est paru sur RPS

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.