Jean-Marc Ayrault à l'école de Jacques Auxiette

Publié le 17/03/09 15:04, dans par Jonathan Guillaume pour 44=Breizh

Le petit Jean-Marc à l'école des fans des
Le petit Jean-Marc à l'école des fans des "Pays de la Loire" de ce cher Jacques... Auxiette bien sûr !

Dans différents titres de presse du 17 mars, Jean-Marc Ayrault a vivement réaffirmé son opposition à la Réunification en suggérant que " l'idée de la réunification " pourrait être " seulement motivée par une question identitaire ", que dans ce cas nous irions " à la catastrophe ". Enfin, il s'oppose aux récents témoignages d'élus stipulant qu'un référendum sur la réunification de la Bretagne ne pourrait logiquement être voté que par les habitants de la Bretagne. Selon lui, il faut aussi que les habitants de la Mayenne, de la Sarthe, du Maine-et-Loire et de la Vendée, sinon ça serait " antidémocratique, et nous entrerons dans une logique identitaire ". Les Sarthois ou les Angevins accepteront-ils que les Bretons votent à leur place pour savoir s'ils doivent prochainement rejoindre une région Val de Loire ou non ?

En réalité, à défaut de vrais arguments, JMA essaie de faire peur, tout comme tente régulièrement de le faire Jacques Auxiette. Encore une fois, la réunification serait quelque chose " d'archaïque ", un " renfermement sur soi " poussé par une " logique identitaire " voir " ethniste " comme l'a déjà dit Auxiette. Attention, même au " colonialisme " ! Que les Bretons décident de leur territoire d'administration ? Attention ce serait " antidémocratique " ! Mais quoi de plus normal pour des gens " poussés par une logique identitaire ". Rien n'est assez fort pour discréditer les militants de la réunification, qui sous ces termes " d'identitaire " seraient des gens un peu racistes au fond. Mais M. Ayrault, vous savez bien que le projet d'unité de la Bretagne est un projet global liant évidemment un projet politique, social et économique à des enjeux territoriaux, démocratiques, culturels, environnementaux.

M. Ayrault doit bien le savoir puisqu'en 1977, alors maire de Saint-Herblain, il avait fait les voeux au nom de son conseil municipal de voir la Bretagne réunifiée au sein d'une même région administrative et dotée d'un service audiovisuel public breton. Maire de Saint-Herblain, la Réunification n'était pas " identitaire ". Car c'est bien là que ce situe le vrai refus de JMA, être maire d'une ville qui partage son pouvoir et son influence ce n'est pas pour lui.

Mais comment se fait-il qu'en 2008 JMA ait permis à des gens, " poussés par une logique identitaire " dangereuse et " casse-cou ", de se présenter sur sa liste, et qu'il siège toujours avec eux ? Jean-Louis Jossic, maire-adjoint (PS), a même pris le micro pour haranguer la foule lors de la démonstration " identitaire " de 10.000 personnes pour l'unité de la Bretagne le 20 septembre 2008 ! Ronan Dantec maire-adjoint (Verts) a osé, lors de sa campagne aux cantonales et lors de la campagne municipale, animer un débat entier sur la réunification de la Bretagne, Pierre Even, dix-septième sur sa liste est même un autonomiste breton de l'UDB ! S'il y avait quelque chose de vraiment dangereux et une " logique identitaire " derrière les partisans de la réunification, si cette volonté était si " minoritaire " comme il le dit, pourquoi leur fait-il une large place au sein de son équipe municipale ?

On le voit, malgré les arguments fallacieux énoncés par JMA pour s'opposer et discréditer la réunification de la Bretagne, se cachent en réalité des intérêts personnels et égoïstes. La réunification réunit autour d'elle une foule d'arguments différents, défendus par des pans très divers de la société bretonne. Elle réunit autour d'elle un nombre incroyable de gens et une dynamique populaire sur un problème local comme ne le créera jamais aucune entité administrative. Des tas d'universitaires affiliés à aucune organisation sortent des travaux sur les enjeux culturels, économiques, sociaux, politiques, démocratiques, environnementaux, ... soulevés par la réunification. Nous invitons ceux qui ne cessent de nous stigmatiser dans la rhétorique " identitaire " ou historique à les lire.

Voir aussi : Nantes en Bretagne malgré la préfecture du Morbihan ! par Christian Troadec

(voir le site) de Presse Océan avec forum. Les 20 ans de Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes.

mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer
Cet article fait l'objet de likes, commentaires et partages sur Facebook

Auteur de l'article :

44=Breizh

44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement notre droit à vivre dans une Bretagne réunifiée.
http://44breizh.wordpress.com/

Vos commentaires :

antoine humeau
Mardi 31 aout 2010

Si Ayrault suggère que les habitants d'autres départements des Pays-de-la-Loire s'expriment sur ce sujet, c'ets précisément parce que leur région, amputée de la Loire-Atlantique, se trouverait amputée... Pourquoi opposer cette idée à celle de faire s'exprimer les bretons sur l'avenir d'une future région val de loire, alors qu'ils ne seraient pas concernés?

J-Emmanuel CRUAU
Mardi 31 aout 2010

Parce que cher monsieur, lorsque Pétain a désuni la Loire inférieure (Loire Atlantique) de sa région d'origine (Bretagne), avec l'accord du Régime NAZI, excusé du peu, De Gaulle voulait pour récompenser les Bretons de leur aide durant le 2nde guerre mondiale en réunissant à nouveau la Bretagne à 5, c'est Michel DEBRE lui aurait rétorqué qu'il faisait un crime...De plus Mr AYRAULT qui en bon démagogue par des Nantais est angevin forcément qu'il ne veut pas du vote breton. Alors il y en a marre des politiques, AUXIETTE et AYRAULT font de la Débretonnisation à marche forcée, il joue sur le Temps, puisque les générations nées avant 1941 commencent à prendre de l'age......

Yves-Alain LE GOFF
Mardi 31 aout 2010

Il faudra que Jean-Marc Ayrault explique aux citoyens français pourquoi une région basée sur l'identité tibétaine c'est un droit de l'homme mais qu'une région basée sur l'identité bretonne c'est une chose dangereuse.

iffig cochevelou
Mardi 31 aout 2010

Le commentaire de JM Ayrault, est le message ultime que tout bon "républicain" se permet lorsqu'il n'a plus ou pas d'argument : cette logique identitaire qui mène à tous les maux et met la République en danger, je ne savais pas que Ayrault faisait partie des amis de Françoise Morvan et de son équipe culturelle bretonne que l'on a pas encore entendu dans le débat, cela va peut-être venir !

pierre daniel
Mardi 31 aout 2010

Une petite info du poitou pour mr ayrault et auxiette

ce matin dans ouest france edition vendée sud fontenay le comte le directeur regional de l'archeologie voulait regrouper a nantes les services d'archeologie du sud vendee bases a longeves pres de fontenay. La direction nationale prefere creer une nouvelle base qui regrouperait les missions de vendée et du poitou charentes.C'est pertinent puisque notre departement est proche du poitou. Apres le maintien de la cour d'appel a poitiers,le rattachement de l'archeologie au poitou,les cooperatives laitieres qui se regroupent sous la marque charentes poitou et d'autres exemples il faut franchir le pas et rattacher la vendee au poitou

J'aimerai savoir ce qu'en pense ces deux hommes politiques mais pour la cohesion territoriale des pays de loire ca fait desordre.

Oui monsieur AYRAULT c'est une revendication identitaire le retour de la loire atlantique, et c'est bien il n'y a pas que l'identite tibetaine.En vendee nous n'avons pas de probleme avec l'identité et cela ne nous fait pas peur puisque nous avons une identite elle est differente c'est tout mais que voulez vous mr ayrault tout le monde ne peut pas etre des mauges

Plus serieusement vu d'ici votre attitude favoriserait plus la renaissance d'une identite bretonne propre et pourquoi les bretons ne pourraient pas a l'instar des autres peuples europeens gerer leur culture et leur avenir peut etre avez vous peur d'etre exclu et je comprendrait les bretons. Alors ne ca vous gene pas pour les thibetains une revendication identitaire pourquoi cela vous derange pour les bretons .

vive la reunification du poitou et que les bretons se debrouillent avec vos archaismes vous sentez le phormol enfin j'aimerais votre avis sur l'unite territoriale de votre region pays de loire parce que la ca se delite et puis c'est quand avec notre pognon que vous vivez un peu de respect merci

a tcheu boun fet o le bon aise a bientot je suis content

Écrire un commentaire :

Bien cliquer sur le bouton JE SUIS PAS UN ROBOT. Le trolling est interdit ainsi que les attaques personnelles ou tout ce qui est contraire aux lois en vigueur !

Publicités et partenariat

pub