la première Université d'été du mouvement breton,

L'association rennaise Bertaeyn d'astoerr organise, à la

demande de militants bretons, la première Université d'été

du mouvement breton, les 27 et 28 aout 2004 à Rennes au 7,place saint michel dès 10h.

Ouverte à tous, elle se propose de faire le point sur les

expériences passées et pense pouvoir tracer de nouvelles

pistes pour l'Emsav.

La participation à l'Université est libre et gratuite. Pas

d'hébergement et restauration prévus ; une liste des hôtels,

auberges, camping et des lieux de restauration sera fournie

aux participants.

1er jour : "Inventaire"

Première journée destinée à la formation politique,

notamment des plus jeunes.

- 10 h : ouverture de l'Université

"KEZAKO ?" table-ronde sur les concepts-clé :

régionalisme, nationalisme, autonomisme, fédéralisme,...

(avec historiens et militants)animée par Jean-pierre Le Mat

- 12 h : repas libre

- 14 h : "panorama du mouvement breton" table ronde sur

les différentes expériences politiques bretonnes avec divers

représentants du mouvement breton animée par Lionel Henry,

avec la participation de Loeiz Ar Bec,Yoran Delacour,

Gael Roblin,Eric Bainvel,Jakez-Arnol Stephan et

la présence exceptionnelle de Yann Fouéré

2e jour : "an dazont - le futur"

Deuxième journée consacrée à l'élaboration de nouvelles

pistes pour un mouvement breton rénové.

Travail en

séances plénières à partir de 5 points fondamentaux.

- 10 h : Séance consacrée à l'identité bretonne

(reconnaissance du peuple breton, inscription

nationaliste,...);

rèfèrent:Jean-pierre Le Mat(historien)

- 11 h 30 : séance consacrée aux langues de Bretagne ;

réfèrents:Mickael Génevée(gallo)

(breton)

- 12 h 30 : repas libre

- 14 h : séance consacrée à la dimension sociale et

environnementale ;

(Dominig Jolivet)

- 15 h 30 : séance consacrée à la réunification ;

rèfèrent:Emile Granville(président de Bretagne Réunie)

- 16 h 15 : séance consacrée à la définition du pouvoir

breton (degré d'autonomie ?, indépendance ?, ...) ;

rèfèrent:Hervé Leborgne(universitaire)

- 17 h 45 : synthèse et point presse

- 18 h 30 : pot de clôture

Annexe (texte de présentation : Quel avenir pour le

mouvement breton ?)

Le Mouvement breton connaît ces derniers temps une

évolution paradoxale. L'UDB a réussi, pour la première fois,

l'élection au suffrage universel de plusieurs élus

"autonomistes" dans l'assemblée régionale. En même

temps qu'une victoire, cette élection ouvre de nouvelles

perspectives. Et pourtant, au même moment, l'ensemble

des formations politiques bretonnes marque le pas :

baisse du nombre de militants, élus isolés ou ignorés, flou

du discours...

L'Emsav a bien sûr connu des réussites : reconnaissance

de facto de la langue bretonne, espoirs en matière de

réunification... Mais en fait, de nombreux verrous empêchent

toute avancée significative. Et face à cette offensive

jacobine, le mouvement breton se perd dans des positions

floues parce que non réfléchies.

L'Université d'été du Mouvement Breton, ouverte aux

individus comme aux membres des formations politiques,

syndicales bretonnes démocratiques, se propose de mettre

sur pied un lieu de débats, de maturation d'une pensée

bretonne autonome.

mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 5 multiplié par 8 ?

Publicités et partenariat