Discours de Philippe Abjean lors de la remise de son prix ARMOR de Breton de l'Année 2010