Lors de cette interview, Irène Frain empreinte d'un humour sarcastique et caustique nous fait part de ses expériences de sa jeunesse bretonne dans le Lorient d'après guerre, de sa passion pour l'Orient et de son exploration d'un naufrage, apparemment anodin mais dont la sociologie aura des conséquences en France et en Bretagne.