Eoliennes offshore un projet écocide

-- Environnement --

Communiqué de presse de La Bretagne en héritage
Porte-parole: michel LEGUERET

Publié le 26/05/21 16:11 -- mis à jour le 26/05/21 20:22

"La Bretagne en héritage" s'oppose à toutes les implantations d'éoliennes offshore en Bretagne.

Après le désastre écologique des éoliennes terrestres (forêt de Lanouée par exemple) pour des résultats énergétiques médiocres, la mode des écologistes politiques est d'en peupler massivement nos côtes.

En effet après le projet écocide de la Baie de St Brieuc, s'en profile un autre en sud Bretagne au large de Belle-Ile.

Présent à St Brieuc puis au Cap Fréhel "la Bretagne en héritage" continuera à s'opposer à cette destruction et soutiendra les marins-pêcheurs pour la sauvegarde de leur zone de pêche et de ce trésor qu'est notre espace maritime.

Nous refusons les diktats de l'écologie punitive et politique !

Il faudra évidemment trouver une solution pour que la Bretagne obtienne une indépendance énergétique mais nous ne pensons pas qu'une centrale nucléaire (quelque que soit sa génération) soit la solution, nous voyons ce que donne(ou ne donne pas d'ailleurs) l'EPR de Flamanville.

Ce combat doit être mené par tous au-delà du dogmatisme des partis politiques, l'intérêt des Bretons prévaudra toujours pour nous.

Jean-Pierre Doeuff tête de liste 22 de la Bretagne en héritage

mailbox imprimer
logo
Un nouveau mouvement politique breton se revendiquant de droite et souverainiste : "L'Alliance Souverainiste Bretonne" est né de la liste La "Bretagne en héritage " liste d'union créée pour l'élection régionale 2021.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.