Disparition de l'historien de la Bretagne, Emmanuel Salmon-Legagneur
Communiqué de presse de Institut Culturel de Bretagne
Communiqué de presse de Patrick Malrieu

Publié le 13/05/14 23:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Institut culturel de Bretagne a le regret de vous faire part du décès d'Emmanuel Salmon-Legagneur, membre éminent de notre Institut, décédé hier matin, lundi 12 mai. Ses obsèques se dérouleront en l'église de Theix (Morbihan) ce samedi 17 mai à 14 h 30. Il est possible de rendre hommage à Emmanuel au Manoir du Plessis-Josso, en Theix, tous les jours, à partir de demain mercredi de 17 h à 19 h. Une veillée de prière est prévue vendredi 16 à 18 h au Manoir. De formation scientifique (ingénieur agronome, et docteur ès-sciences), il était un grand spécialiste de l'histoire et de l'identité de la Bretagne comme en témoignent ses nombreux ouvrages. Membre important de l'Institut Culturel, tant au Conseil d'administration qu'en tant qu'animateur de la section Histoire, ses contributions ont été nombreuses et remarquées (direction d'éditions, expositions, site internet). Nous garderons le souvenir non seulement de l'historien mais aussi de l'homme et de ses multiples qualités. Il organisa quatre expositions en son manoir du Plessis-Josso et créa au sein de l'ICB la Base de données des Batailles de l'histoire de Bretagne. Il assuma de multiples responsabilités associatives : Association bretonne (dont il fut président 1996-2005), Société Polymathique du Morbihan, Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, UMIVEM, Breiz Santel, La Demeure Historique, Les Vieilles Maisons Françaises. Toutes nos condoléances à son épouse Éliane et à sa famille. Joa d'an Anaon ! (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 4 commentaires
Ronan Badouel IB
2014-05-14 10:22:09
C'est une sommité de la culture bretonne qui s'en va. Nous rendons hommage à son hardeur permanente qui a permis de mener à bien tous ses travaux historiques depuis tant d'années ainsi qu'à son engagement pour la défense des prérogatives de la Bretagne.
Plus modestement, il vient tout juste avec son épouse Eliane d'accueillir notre exposition Anne de Bretagne en leur chastel du Plessis-Josso proposée aux visiteurs en juillet et août prochain.
Kenavo Emmanuel ha degemer mat e Tir-na-Nog!
Evit Identité Bretonne, ar persidant Ronan Badouel.
(0) 
Bernard Gestin
2014-05-14 11:42:31
Je suis très ému à l'annonce de cette bien triste nouvelle. Nous avons beaucoup travaillé ensemble quand j'étais directeur de l'ICB/SUAV, notamment pour le lancement du portail Internet et de la base "Batailles de l'Histoire de Bretagne", mais aussi pour les premières causeries des "Jeudis de l'Hermine". Emmanuel était un homme de grande valeur scientifique et aussi humaine. Il avait participé à des travaux de sélection agricole dans les plantations d'orangers de Cuba et nous échangions souvent avec joie sur ce pays que je connais bien... C'était un brillant orateur et je me souviens encore de ses "coups de gueule" en Assemblée générale de l'ICB/SUAV contre certains "politiques" ennemis jurés de notre Institut. Comme moi, il pensait que nous n'étions pas reconnus à notre rang. Emmanuel était un patriote breton, ce qui ne l'empêchait aucunement d'avoir une vision décalée et souvent critique des personnages et évènements. Son humour était néanmoins toujours sous-jacent, ainsi que sa bienveillance.
Kenavo mignon ! Ra vezo skañv dit douar ar vro.
Bernard Gestin
(ancien directeur de l'ICB/bet rener SUAV)
(0) 
Maryvonne Cadiou
2014-05-14 12:08:45
C'est avec une grande tristesse que je me permets de renvoyer ici à un article d'ABP avec sa conférence en deux videos en présentation des Celti'Vannes en septembre 2012.
(voir le site)
Pour bien écrire l'histoire il faut être dans un pays libre. La légende n'est pas la vérité. C'est par ces mots de Voltaire qu'Emmanuel Salmon-Legagneur débute sa conférence sur l'histoire de Bretagne, où il traite de comment l'enseigner, la montrer, la faire revivre et comment ne plus occulter le rôle des Bretons dans l'histoire de France officielle.
(0) 
Bruno Salmon-Legagneur
2014-05-25 19:44:24
Je découvre cette page plein d'émotion et je vous remercie de vos témoignages sinceres
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.