Création de la Fédération du Parti Breton du pays de Vannes

-- Politique --

Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014
Porte-parole: Bertrand Deleon

Publié le 30/05/15 16:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
37441_1.jpg
Fédération du Parti Breton pour le Haut-Vannetais

Le Parti Breton n'est pas un nouvel arrivé dans le pays de Vannes, plus précisément dans le Haut-Vannetais historique (Lorient et Pontivy étant dans la pays de Vannes traditionnel). Présente aux élections cantonales, municipales, législatives et départementales ces dernières années, la formation politique n'y avait toutefois pas de section propre mais reposait principalement sur une base militante ancrée autour de Vannes et Auray, toute aussi solide et cohérente qu'informelle. C'est pourtant l'une des plus actives et impliquées dans la société civile et politique.

Désormais, la section du Haut-Vannetais a une existence officielle qui permettra de renforcer plus encore son implantation. Elle a élu un bureau comportant notamment un porte-parole local, Bertrand Deléon, et un secrétaire, Dominig Yvon.

Actuellement, la Fédération du Haut-Vannetais peaufine la préparation de la Convention Nationale du parti qui aura lieu justement au Palais des Arts et des Congrès de Vannes, le 27 juin prochain. 300 participants y sont attendus pour, entre autres, discuter et valider les axes programmatiques de la campagne des Elections Régionales, une échéance cruciale pour la Bretagne.

Pour la Fédération du Haut-Vannetais du Parti Breton,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
CAMARET PIERRE
Mardi 18 janvier 2022
Bertrand DELEON . Vous etes un "type bien ", mais .....
je vous contacte plus longuement .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.