Procès Colonna: une justice aux ordres de la raison d'Etat

-- Justice et injustices --

Communiqué de presse de Régions et peuples solidaires
Porte-parole: Pèire Costa

Publié le 22/03/09 13:45 -- mis à jour le 22/03/22 09:43

La Fédération Régions & Peuples Solidaires est atterrée par les derniers développements lors du procès en appel d'Yvan Colonna à la Cour d'Assises spéciale de Paris.

Depuis le 6 février 1998, l'Etat français semble avoir perdu tout sens de la mesure. Outre les errements de l'enquête et l'acharnement contre le peuple corse (plus d'un Corse sur mille a été mis en garde à vue par la justice anti-terroriste!), outre l'instruction totalement à charge pour valider à toutes forces les conclusions de l'enquête policière et un premier verdict assommoir alors qu'aucune preuve matérielle n'est jamais venu étayer le scénario de l'accusation, l'affaire cumule toutes les déviances d'une justice aux ordres de la « raison d'Etat ».

Non respect de la présomption d'innocence, partialité des enquêteurs, des juges d'instruction et maintenant de la Cour, refus de confronter Yvan Colonna à ses accusateurs comme aux témoins oculaires, refus de la reconstitution indispensable à toute recherche de la vérité, impossibilité de confronter les expertises balistiques et légistes, pressions sur les témoins, menaces et coups en garde à vue, pièces fondamentales du dossier soustraits à l'information de la défense, sans compter les méthodes expéditives et répréhensibles de certains enquêteurs en charge de l'essentiel de la procédure, on ne peut qu'être très inquiet de l'administration de la justice dans cette affaire.

Désormais ce procès, « digne de la junte birmane » selon les mots de la défense, se poursuit en l'absence de l'accusé, de ses avocats et surtout de tout débat contradictoire indispensable. La Fédération R&PS interpelle l'Etat français et particulièrement le garde des sceaux contre l'ensemble des dérives de ce dossier. Il y un doute évident sur l'impartialité des débats. La Fédération Internationale des Droits de l'Homme l'avait déjà souligné lors du premier procès; ce doute est manifestement encore plus éclatant dans ce procès en appel.

La Fédération R&PS demande solennellement, au nom de la Justice et de la Démocratie, à ce que toutes mesures soient prises afin de garantir l'équité pour Yvan Colonna. Contact-presse : Pèire Costa. Tel : 06 25 45 27 05 – contact [at] r-p-s.info

Régions et Peuples Solidaires, fédération de partis politiques des régions historiques du territoire français, réunit le Partit Occitan, l'Union Démocratique Bretonne (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), Convergence Démocratique de Catalogne et Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque et Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie et l'Union du Peuple Alsacien. Abertzaleen Batasuna (Pays Basque) et Fer's Elsass (Alsace) ont le statut d'observateurs.

Régions et Peuples Solidaires – 34 avenguda St Saëns - 34500 Besièrs / Béziers - Occitània. Tel : 06.25.45.27.05 - Site Internet : www.r-p-s.info - E-mail : contact at r-p-s.info

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1667 lectures.
logo
Régions et Peuples Solidaires, fédération des partis politiques régionalistes et autonomistes progressistes, réunit le Partit Occitan (Occitanie), l’Union Démocratique Bretonne (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), Convergence Démocratique de Catalogne et Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque, Abertzaleen Batasuna et Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (Savoie) et Unser Land (Alsace). Le Congrès Mondial Amazigh est membre associé Régions et Peuples Solidaires – 5 avenguda dei Trois Frères Barthélémy - 13006 Marselha/Marseille - Occitània. Tel : 06.25.45.27.05 - Site Internet : www.r-p-s.info - E-mail : contact@r-p-s.info
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.